COVID-19: Pour toutes questions concernant nos spectacles, nos activités et nos expositions, il est possible de consulter la FAQ en cliquant ici.

Concours et
promotions

Capsule gustative #6 – Lapointe Girard Traiteur

Capsule gustative #6 – Lapointe Girard Traiteur

La fin de l’année 2020 arrive à grands pas! Pour l’occasion, nous terminons cette série de capsules sur les visites gustatives de Culture Trois-Rivières avec une suggestion culinaire toute en finesse et en fraîcheur. L’huître est à l’honneur dans une double proposition qui comprend une bouchée et un cocktail. C’est ce que vous propose Lapointe Girard Traiteur qui s’est inspiré d’une œuvre de l’artiste Marc Gosselin représentant le pont Laviolette. Cette dernière a été réalisée expressément par l’artiste pour son exposition Urbanité, présentée au Centre d’exposition Raymond-Lasnier en 2016. Cette œuvre a été acquise la même année par la Collection Ville de Trois-Rivières. Originaire de Lanaudière, Marc Gosselin s’intéresse à l’environnement bâti, au patrimoine industriel et au paysage urbain. Son travail de plasticien est ponctué de collages issus de photographies représentatives du quotidien.

 

Saviez-vous que…

Le pont Laviolette a été inauguré le 20 décembre 1967 après une construction étalée sur trois ans. Pendant cette période, l’explosion d’un caisson à 780 pieds de profondeur a malheureusement couté la vie à 13 personnes. Avant son arrivée dans le paysage, la traversée du fleuve était assurée par une navette fluviale. Lors de l’ouverture du pont, c’est environ 12 000 voitures qui le traversent chaque jour. Aujourd’hui, ce chiffre a plus que triplé, alors qu’on compte plus de 40 000 voitures qui traversent le pont Laviolette quotidiennement. D’une longueur de

2 707 mètres, le pont est principalement constitué d’une charpente d’acier qui supporte un tablier de poutres d’acier et de dalles en béton armé. Sa travée centrale enjambe le chenal de navigation avec une portée de 335 mètres. Cette travée centrale, qui permet la circulation à quatre voies, est formée d’une arche à tirants métalliques à laquelle est suspendu un bouclier pesant un million de tonnes.

 

Hommage aux disparus

Outre l’imposante structure du pont Laviolette, la tragédie du 20 décembre 1967 a fortement inspiré Lapointe Girard Traiteur dans la réalisation de leur défi culinaire. Intitulée Sacrifice, l’œuvre gustative met en vedette l’huître afin de créer un lien intéressant entre le fleuve et les produits de la mer. Ses deux déclinaisons vous permettront d’apprécier différemment ce produit au goût salin. Quant à la présentation de la bouchée, les références à l’œuvre de Marc Gosselin et au pont Laviolette sont plus que multiples : bois, boulons et sapinage reflètent parfaitement les couleurs et l’allure industrielle de l’œuvre. Un hommage fort intéressant à un monument incontournable de notre paysage et à ses bâtisseurs.

 

©Marc Gosselin, Pont Laviolette, 2016, techniques mixtes sur bois, 30,48 x 121,92 cm. Collection Ville de Trois-Rivières.

Devrions-nous faire mention de NE PAS ALLUMER DE SAPINAGE À LA MAISON! ? 😉

11 décembre 2020

Mélissa Beaupré
Arts visuels

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour connaître les nouveautés en primeur, profiter d’offres exclusives et bénéficier d’une foule de rabais.

Fermer

Achat
en ligne *

prix régulier **

39.50 $

acheter un billet

* Des frais Ovation peuvent s'appliquer sur les achats en ligne.
** À moins d'avis contraire, tous les prix sont indiqués avant les taxes.
En poursuivant votre achat vers notre plateforme transactionnelle, vous reconnaissez et acceptez nos conditions d'utilisation ainsi que notre politique de confidentialité.

Prix membre Accès Plus**

10% : $
15% : $
20% : $

acheter un billet

par téléphone

819 380-9797
ou
1 866 416-9797