FOIRE AUX QUESTIONS : Pour toute question concernant le passeport vaccinal, nos spectacles, nos activités et nos expositions, il est possible de consulter la foire aux questions (F.A.Q.) en cliquant ici.

Concours et
promotions

10 poèmes à lire pour la Saint-Valentin

10 poèmes à lire pour la Saint-Valentin

En cette journée de Saint-Valentin, nous vous proposons dix poèmes d’auteurs de la Société des écrivains de la Mauricie. Que ce soit pour vous, pour un(e) ami(e), un membre de la famille, on souhaite que ces poèmes vous rappellent un moment, un élément joyeux de votre vie et que ce petit moment embellisse cette journée de l’amour!

 

Bonne lecture!

 

Pourquoi poésie

 

Pourquoi poésie

si mon coeur est amoureux?

S’il rend l’oeil plus grand

au vol de l’aigle?

S’il rend mes mains douces

alors que je lave mon corps?

Nul besoin de sonnet

au règne de la dévotion

car l’orage violent et nocturne,

les souhaits de bonne fortune

ainsi que les baisers de l’aimé

sont entière poésie.

 

 

Thaïs Barbieux

_____________________

ABYSSE LEVI’S

 

le sommeil était resté dans le truck

et nous avions des braises dans les poches

qui flambaient nos jeans

jusqu’aux coutures de la peau

 

sur le pas de loup

de la porte en chaleur

des regards par-dessus mon épaule

tu as dis

demain arrive

 

l’igloo a brûlé cette nuit-là

jusqu’à inonder

pendant qu’on souriait

sur la bouche de l’autre

je me rappelle t’avoir gardée longtemps

sur les flammes bleues qui te soudaient à moi

 

ignifugés

sur les nappes sucrées des glaces fondues

sur les langues fendues de salive

de nos corps transformés

amphibies

 

te rappelles-tu

la faim

sous cette nouvelle forme?

 

nous engloutissions les secondes

comme des baleines

à voyager dans le temps

le présent dilué de nos souvenirs pesants

le futur dans l’sillage

jusqu’à mélanger les continuums

de nos océans

enfin

 

des monstres

léviathans et siamois

empereurs du lit d’eau

gardiens de son insoupçonnable profondeur

des monstres

sacrifiant tribus de cris païens

sur l’autel de l’aube

craignant le soleil

 

des monstres

effrayés, à genoux

devant les stores incapables

demain arrive

 

alors nous sommes plongés

plus creux encore

jusqu’au silence

cherchant la noirceur

blêmes et bleus

sous la mince couverture

immobiles

dans la fosse sonore de l’abysse des regards

en apesanteur

 

il ne fallait pas respirer

ne pas respirer

ne plus jamais respirer

car à la surface

le jour guètte nos lèvres pourpres

prêtent à trahir

 

retiens mon souffle

je m’accroche au tien

demain arrive

 

et tu connais bien la lumière.

Alexandre Dostie

_____________________

ÂMES SOEURS

 

Tes yeux-soleil rayonnent dans mes yeux-azur

Et font chavirer mon ciel

Sans nuages avant toi

 

L’instinct a eu raison de notre raison

 

Laissons éclater la joie

Laissons libre cours à la folie qui nous habite

 

Jouissons de nos âmes retrouvées

Dans la beauté et le mystère du désir

 

Christiane Boucher,  février 2021.

__________________

Rouge passion

 

Des pas

Rouges

Sur neige blanche

 

Sourire

Rouge

Sur tes dents blanches

 

Roses

Rouges

Pour tes dimanches

 

Amour

Fou

Pour mon amante

 

 

Denise Hubert, 7 février 2021

_________________

 

Si j’avais le soleil dans les yeux

Je ne verrais que toi

Si la mer te couchait sur le littoral

Je verrais ton âme avec la mienne

Pour recommencer l’éternité

Comme un cadeau des dieux

 

Edmond Bonturi, février 2021.

_______________________

L’amour à quatre pattes

 

Un premier regard sur un écran.

Est-ce que je « swipe » à gauche ou droite?

Difficile de connaître la compatibilité par une photo, un court profil.

Je dois me décider à une vraie rencontre.

 

Un peu de timidité au début, puis des regards plus insistants.

On s’approche; quelques frôlements possibles.

Et c’est le coup de foudre.

Un pur, un vrai, sans questionnement.

Tu me suis à la maison ?

 

On s’apprivoise, se découvre sans gêne dans cette nouvelle intimité.

Je te quitte le cœur gros; je pense à toi toute la journée.

Je ne pense qu’au bonheur de te retrouver.

Au retour, tu te jettes presque dans mes bras

Avec une joie non dissimulée.

 

On n’a de cesse de se coller.

La confiance s’installe.

Je surprends ton regard sur moi : tendre et presque reconnaissant,

De t’avoir choisi toi!

Mais je crois sincèrement qu’on s’est choisi mutuellement.

Tes ronronnements font ronronner mon propre bonheur.

La solitude est rompue.

Mon amie doux, comme je l’appelle souvent.

Il est si facile de te dire « je t’aime ».

 

Grâce à mon chat Matcha, adoptée le 29 juin dernier, l’année 2020 a été pas mal plus douce. Merci à la SPA de la Mauricie d’offrir tout cet amour en adoption.

 

Élise Rivard

_____________________

Les jardins suspendus

Suite poétique en prose

par Frédérick Durand

 

Persuadée que le jour ne se lèvera pas, chaque nuit, elle jongle en solitaire avec la lenteur du temps qui s’arrête. La neige fond sur ses paupières closes. Elle voudrait m’offrir ce séisme.

 

Quand tu m’appelleras, n’oublie pas la noce qu’on annonçait au village, alors que tout semblait encore à faire. Ne porte plus le deuil. Tu sais que j’accueillerai tes tempêtes.

Frédérick Durand

_________________________

UNE GRANDE MAISON

 

Une grande maison

remplie d’ombre et de lumière

remplie d’ondes et de poussière

Une grande maison seule

avec de la solitude qui regarde

par les fenêtres

 

Intemporel on sent l’amour

pourtant toujours présent

Il chante de belles chansons

mélancoliques

Il chante comme un arbre

inspire  les oiseaux

 

Les fleurs sur la table

sont  en grande conversation

avec  les rayons du soleil

La maison est un nid

toujours neuf

comme l’amour qui oublie

de mourir

 

Guy Marchamps

___________________

nulle connaissance ne brimait nos débuts

nous courions dans la poussière

au milieu des fleurs

 

inutile langage

l’été réchauffait nos cœurs

la brise était une route

aux confins de nos assises

 

une main glissée dans l’autre

des lèvres tendres

l’eau bleue de nos yeux

un soupir

 

ce fut la rencontre

 

Marcil Cossette

_____________________

Ton amour

 C’est sur mes épaules

Que ton souffle

A déposé

Des fleurs d’oranger

 

Dans tes bras

Tu as bercé

Mes sentiers

Chargés d’automne

 

Tu as embrassé

Mes ombres

Déposé des couleurs

Au cœur de mes froidures

 

C’est sur ma peau

Que ton amour

A peint

Des oiseaux

Venus de ciels cléments

 

Sylvie Poisson

 

12 février 2021

Kim Johnston
Contenu exclusif

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour connaître les nouveautés en primeur, profiter d’offres exclusives et bénéficier d’une foule de rabais.

Fermer

Achat
en ligne *

prix régulier **

39.50 $

acheter un billet

* Des frais Ovation peuvent s'appliquer sur les achats en ligne.
** À moins d'avis contraire, tous les prix sont indiqués avant les taxes.
En poursuivant votre achat vers notre plateforme transactionnelle, vous reconnaissez et acceptez nos conditions d'utilisation ainsi que notre politique de confidentialité.

Prix membre Accès Plus**

10% : $
15% : $
20% : $

acheter un billet

par téléphone

819 380-9797
ou
1 866 416-9797